Centre d’Études et de Travail, voilà la dénomination exacte d’un collège Montessori ! Il réunit élèves et enseignants dans une même communauté. Les adolescents évoluent ensemble, tous âges et niveaux mélangés. Une richesse pour les moins expérimentés, qui se verront guidés par d’autres élèves plus expérimentés : des guides qui emploient le même langage qu’eux ! Une richesse également pour les plus expérimentés qui renforceront leurs propres connaissances en les sollicitant différemment, apprendront à expliquer, et gagneront davantage de confiance en eux !

Un collège Montessori accueille habituellement des adolescents entre 12 et 16 ans. Terre d’envol a fait le choix d’élargir l’accueil à 11 ans, âge pour lequel il est plus difficile de trouver un établissement Montessori.

Echange de savoirs entre étudiants Montessori

Les adolescents sont encadrés par un minimum de 3 adultes en présence continue dans la journée, et 2 adultes pour les soirées et les nuits. En savoir plus sur l’équipe de Terre d’envol…

L’internat

La semaine du collège se déroule du lundi matin au mercredi midi, puis du jeudi matin au vendredi 16h. L’internat est une composante fondamentale de la pédagogie de Terre d’envol. Les adolescents sont accueillis dans une ambiance familiale, par une équipe au nombre très restreint et qu’ils connaissent bien. Ils doivent participer à la vie matérielle de l’internat. Ils sont incités à prendre possession des lieux, en y apportant les améliorations nécessaires à leur confort et à leurs activités.

L’internat est obligatoire, mais les plus jeunes peuvent commencer en externat, pour se familiariser avec le lieu et les équipes. Ils ne mettent habituellement que quelques jours à réclamer d’eux-même à intégrer l’internat !

Les étudiants de Terre d’envol

L’équipe Terre d’envol est très fière de ses étudiants ! Au fil des mois, la communauté des adolescents se transforme, évolue avec eux. Chacun prend ses marques en découvrant ses points forts, ses compétences… Une éclosion passionnante et émouvante à observer !

À Terre d’envol, le flottement inhérent à la première année, a fait place à davantage de fluidité. Alors soudée et stabilisée, la communauté s’est mise sérieusement au travail ! Les intervenants constatent aussi avec plaisir que la bienveillance installée dès le départ est toujours là.